Zoom sur l’ergonomie d’un poste de travail informatique

Penser à l’ergonomie du poste de travail informatique est indispensable pour éviter les troubles musculo-squelettiques. Avec l’émergence du télétravail, de nombreux salariés utilisent des postes de travail peu confortables et peu ergonomiques. Pourtant les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent plus de 87 % des maladies professionnelles entraînant un arrêt de travail. Comment éviter de mettre sa santé en danger ? Comment repenser son poste de travail ? Zoom sur l’ergonomie d’un poste de travail informatique !

Comment améliorer l’ergonomie d’un poste de travail ?

En entreprise ou à domicile, il est important d’aménager son poste de travail sur écran pour prévenir et limiter les risques sur la santé.

Selon les recommandations de l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), l’ergonomie d’un poste de travail commence par l’aménagement du poste de travail lui-même :

Le fauteuil

La chaise de bureau doit être choisie en fonction de son utilisateur si possible et permettre de nombreux réglages :

  • Assise et dossier réglables avec une hauteur de dossier comprise entre 45 et 50 cm, une longueur d’assise comprise entre 38 et 42 cm et une hauteur réglable d’assise jusqu’à 51 cm du sol ;
  • Accoudoirs courbés vers l’avant et si possible réglables en hauteur ;
  • Profondeur d’assise suffisante pour que le dos soit correctement appuyé sans avoir à subir des pressions derrière les genoux ;
  • Un rembourrage ferme et un revêtement poreux pour une meilleure circulation de l’air ;
  • 5 roulettes pour plus de stabilité.

Bon à savoir : il existe des sièges ergonomiques permettant de passer de la position assise à la position debout. Les sièges assis-debout sont parfaits pour éviter les douleurs dorsales, lombaires et musculaires grâce à un alignement optimal de la colonne vertébrale.

Le plan de travail

Dans l’idéal, une surface de travail ergonomique est un mobilier qui se règle en hauteur. Il permet ainsi d’alterner entre le travail assis et le travail debout pour éviter les positions statiques et inconfortables.

Ainsi, le plan de travail parfait a une hauteur comprise entre 65 et 74 cm, une profondeur entre 80 et 110 cm et pour que l’ergonomie au poste de travail informatique soit optimisée, l’écart avec l’assise doit être compris entre 20 et 26 cm.

Quant au repose-pieds, sa largeur ne doit pas être inférieure à 40 cm, sa hauteur doit être entre 4 et 15 cm et avoir un angle d’inclinaison entre 0 et 15°

L’écran

L’ergonomie d’un poste de travail informatique passe aussi par une bonne posture face à l’écran. Voici quelques conseils pour soulager les yeux et la nuque :

  • Le haut de l’écran doit idéalement se situer aux niveaux des yeux ;
  • La distance entre l’œil et l’écran doit être comprise entre 50 et 70 cm, selon la taille de l’écran ;
  • En cas de travail sur plusieurs écrans, ceux-ci doivent être disposés en arc de cercle et accolés pour conserver la même distance entre l’œil et les multiples affichages ;
  • La polarité doit aussi être identique sur tous les écrans d’ordinateur.

Cet article peut également vous intéresser : Comment savoir si mon ordinateur est espionné ?

Bien choisir son matériel informatique

Il existe de très bons matériels informatiques ergonomiques sur le marché.

Choisissez un clavier de bureau ergonomique à membrane avec une hauteur d’inclinaison réglable. Certains ont des repose-poignets intégrés, si ce n’est pas le cas, investissez dans un modèle en gel, particulièrement étudié pour éviter les TMS et notamment le trouble du canal carpien.

Vous trouverez également de très bonnes souris ergonomiques qui respectent la posture naturelle du bras.

Le clavier et la souris doivent se situer à distance (entre 10 et 15 cm) du bord du plan de travail pour que les poignets puissent reposer sur une surface plane.

Comment optimiser l’environnement du poste de travail informatique ?

L’ergonomie d’un poste de travail informatique ne serait pas optimale sans l’aménagement d’un environnement de travail adéquat.

L’éclairage

Un bon environnement lumineux est primordial lorsque l’on travaille sur écran. Les sources d’éblouissement sont fatigantes pour la vision sur écran. Aménagez votre zone de travail de façon à ne pas avoir de reflets sur votre écran et évitez les contrastes entre la lumière de l’écran et les autres sources lumineuses.

L’éclairage artificiel doit se situer à l’aplomb du moniteur pour un éclairage indirect (dirigé vers le haut) ou le poste de travail doit être placé entre deux rangées de luminaires pour un éclairage direct.

Le bruit

Il est important de respecter un seuil sonore adapté au travail sur écran, notamment en open-space. Le bruit fatigue, perturbe la concentration et entraîne une diminution des performances cognitives, surtout si le travail demandé est complexe.

L’environnement thermique

La température et l’humidité de la pièce participent au bien-être au travail. Des températures comprises entre 21 et 23 °C en hiver et 23 à 26 °C en été, ainsi qu’un taux d’humidité avoisinant les 50 % sont préconisés pour travailler confortablement.

Conseils supplémentaires pour finir

Travailler toute une journée sur un ordinateur impacte énormément notre santé. Pour éviter d’en subir les effets, il est conseillé de :

  • Assouplir et étirer les articulations avant de se mettre à son poste de travail ;
  • Alterner entre les taches informatiques et d’autres activités de travail ;
  • Faire des pauses régulièrement, soit 5 minutes toutes les heures, soit 15 minutes toutes les deux heures et bien sûr bouger pendant ces pauses.

Employeur et employés ont tout à gagner en travaillant confortablement. Car, favoriser la bonne ergonomie d’un poste de travail informatique, c’est améliorer sa santé, mais aussi sa productivité !

Articles similaires